Les Jeunes Agriculteurs et la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles ont annoncé lancer à compter du 10 juin au soir et jusqu’au 13 juin des mouvements de blocage routier de 13 sites pétroliers (raffineries et dépôts).

Des sites seront bloqués à Donges (Loire-Atlantique), Gonfreville l’Orcher (Seine-Maritime), Dunkerque (Nord), Coignières (Yvelines), Gennevilliers (Hauts-de-Seine), Grandpuits (Seine-et-Marne), Vatry (Marne), Strasbourg, Cournon (Puy-de-Dôme), Lyon et Feyzin (Rhône), La Mède (Bouches-du-Rhône) et Toulouse.

Cette action est menée afin de protester contre l’autorisation donnée à Total par le MTES d’exploiter à partir de septembre 2018 sa bioraffinerie à La Mède (Bouches-du-Rhône) et de pouvoir importer à ce titre de l’huile de palme.

Comme à chaque fois dans les mêmes circonstances il faut s’attendre à ce que la publicité de ce mouvement entraine dans le grand public des approvisionnements de précaution concourant à créer la pénurie avec ses retombées sur les besoins en gazole des professionnels du transport (compte d’autrui et compte propre). Le groupe Total met tout en œuvre pour garantir les stocks de distribution d’ici à lundi.