CMA CGM, troisième armateur mondial, a annoncé mardi 12 décembre la création d’une coentreprise avec l’opérateur intermodal russe LogOper. Avec cette joint-venture, baptisée LogOper LLC et détenue à parts égales par les deux sociétés, le groupe français cherche à renforcer ses activités logistiques en Russie.

LogOper LLC permet notamment « la mise en place de nouveaux services de transport ferroviaire entre les ports de la Mer Baltique et la gare de Moscou Khovrino ainsi qu’entre l’extrême Est de la Russie ou la Chine et Moscou », détaille la CMA CGM dans un communiqué. Surtout avec cette coentreprise, l’armateur français relie la terre à la mer et se dote d’une plus grande palette de services de transport.

Le directeur général Rodolphe Saadé affirmait en septembre vouloir développer les compétences du groupe à terre afin de maîtriser toute la chaîne des services au client, en développant sa filière logistique. « Nous sommes très bons sur la partie maritime. Ce que nous souhaitons développer également, c’est la partie terrestre », a-t-il affirmé dans un entretien accordé à Reuters. Avec cette joint-venture, CMA CGM confirme donc ses ambitions. Surtout que le groupe se porte mieux après une année 2016 difficile durant laquelle l’armateur a réalisé une perte nette de 452 millions de dollars sur un chiffre d’affaires 16 milliards de dollars.