Le Port autonome du Centre et de l’Ouest / PACO a manutentionné 6,6 Mt en 2016, soit 9 % de trafic supplémentaire pour le deuxième port wallon.

Avec 20 000 conteneurs transbordés en 2016 et près de 6,6 Mt de trafic fluvial au total, le Port du autonome du Centre et de l’Ouest / PACO, deuxième port de Wallonie par l’importance de ses tonnages, atteint un record historique. L’augmentation de tonnage du PACO en 2016 est de plus de 9 % par rapport à 2015. La direction du port, dans un communiqué, souligne que ce résultat est l’aboutissement de « plusieurs années d’investissements dans la zone portuaire, de modernisation des installations portuaires, mais également le résultat d’un choix stratégique de travailler avec des secteurs porteurs les plus divers : le secteur des cimentiers et de la construction, de la chimie, de la sidérurgie, de l’agro-alimentaire, de la logistique… »

Le PACO souligne en outre qu’il poursuit la diversification de ses activités, avec de nouveaux investissements prévus ou en cours de réalisation à Baudour, à Pecq, à Comines et à Seneffe. Le port wallon mise aussi, pour le développement de ses trafics, sur son positionnement le long d’un corridor européen de transport et à proximité de la liaison Seine-Escaut, dont le canal Seine-Nord constitue la partie française. Au-delà du transport fluvial, le Port autonome du Centre et de l’Ouest développe aussi le transport ferroviaire sur ses plate-formes logistiques, en collaboration avec l’Opérateur ferroviaire de proximité Planisfer.

NPI